Languedoc Hygiène Assist

Lun - Ven de 9:00 - 17:00

Hérault & Gard

Rappel sur le plan national de lutte contre le frelon asiatique à pattes jaunes

En 2023, le frelon asiatique est implanté sur tout le territoire français. Ses activités de prédation sur les abeilles ont un impact significatif sur la biodiversité, la pollinisation ainsi que l’apiculture. La lutte contre le frelon asiatique a pris un tournant important car en 2012, ce frelon est classé comme étant “une espèce exotique envahissante et nuisible”.

Le 11 avril 2024, GDS France et FREDON France (Fédération nationales des organismes à vocation sanitaire respectivement dans le domaine animal et végétal) ont publié le plan national de la lutte contre le frelon asiatique à pattes jaunes

De nombreux enjeux sont soulevés dans ce plan afin de limiter l’impact sur la biodiversité et sauvés les colonies d’abeilles. Ainsi, ces enjeux sont axés sous 3 objectifs :

  • Protection des ruchers

L’objectif est de diminuer la pression des frelons asiatiques sur les colonies d’abeilles. En effet, les frelons asiatiques sont à l’origine de la disparition de nombreuses colonies abeilles. Ce qui impact fortement les apiculteurs ainsi que sur les productions végétales.

  • Protection des populations

L’objectif est d’améliorer la sécurité du public partout en France, ainsi que certaines professions qui sont impactées par les frelons asiatiques. Par exemple les apiculteurs.

  • Protection de la biodiversité

L’objectif est de mettre en place des mesures afin de protéger l’ensemble des êtres vivants ainsi que les écosystèmes dans lesquels ils vivent.

Dans ce plan national de lutte contre les frelons asiatiques à pattes jaunes, trois mesures sont mises en avant. De cette façon, chaque mesure est accompagnée d’un objectif ainsi que d’une période de mise en œuvre.

lutte contre le frelon asiatique
Crédit - gdsfrance

Lutte contre le frelon asiatique à l'échelle locale

Plusieurs indicateurs de suivi permettent de définir les modalités d’évaluation de la pression de prédation. Ainsi, cette évaluation donne lieu à trois niveaux :

  • Niveau faible : 1 frelon asiatique devant chaque ruche
  • Niveau moyen : 1 à 3 frelons asiatiques devant chaque ruche
  • Niveau élevé : plus de 3 frelons asiatiques devant chaque ruche

Afin de connaître l’efficacité du plan, plusieurs indicateurs sont à prendre en compte :

  • Le nombre d’apiculteurs
  • Le nombre de colonies d’abeilles domestiques
  • La quantité de nids de frelons (primaires/secondaires) détruits par mois
  • La quantité de pièges de printemps installés
  • La nature des pièges installés
  • Le coût concernant le piégeage d’une part, la destruction de l’autre

Pour les apiculteurs volontaires, ils peuvent donner un recueil de données :

  • Nombre de colonies d’abeilles domestiques
  • Nombre de colonies détruites par le frelon asiatique
  • Mesures de mises en œuvre
  • S’il y a eu un piégeage au printemps, les résultats

La communication est un des moyens les plus efficaces pour sensibiliser. C’est pourquoi, un plan de communication a été proposé afin de faire de la prévention et d’informer sur le dispositif. De plus, un budget peut être accordé à la communication grâce à une demande de financement auprès des Comités de Pilotage.

Lutte contre le frelon asiatique à l'échelle départementale

À l’échelle départementale, la lutte contre le frelon asiatique réunit plusieurs acteurs qui contribue à l’identification des nids.  

Une campagne de prévention peut permettre de sensibiliser à la surveillance des nids. En effet, plus un nid est repéré tôt, plus il pourra faire l’objet d’une destruction rapide. Diminuant ainsi le risque de disparition des colonies d’abeilles.

Une fois le nid identifié, il faut obligatoirement faire appel à un professionnel afin de détruire le nid. Ce dernier doit alors être référencé sur le comité de pilotage départemental qui intervient ensuite selon les modalités prévues.

À partir de février, pour une période maximale de 2 mois, et ce, jusqu’à fin mai, le piégeage des frelons asiatiques au printemps est recommandé.

 

Où installer les pièges ?

Les pièges doivent être posés dans les zones qui sont encore peu infestées et dans les zones où la pression des frelons asiatiques est importante.

En revanche, en fonction de la situation, vous pouvez placer plus ou moins de pièges. Pour les zones peu infestées, un piège est suffisant. Cependant, pour les zones avec une forte infestation, 4 à 10 pièges peuvent être placés. Ces derniers peuvent être situés à proximité des ruches ainsi que des nids de frelons.

L’objectif est de diminuer le nombre de nids. Toutefois, il n’existe pas de piège 100 % efficace et sélectif contre les frelons asiatiques. Dans beaucoup de cas, ce ne sont pas des frelons asiatiques qui sont piégés mais d’autres insectes qui ne sont pas nocif pour la biodiversité, bien au contraire. En effet, les appâts sont souvent réalisés à base de sucre dans des bouteilles qui attirent de nombreux insectes volants.

Les meilleurs pièges sont à frelon asiatique sont :

  • Le piège japonais,
  • Le piège coréen à ailes
  • Le piège nasse à grilles Néoppi jaunes
lutte contre le frelon asiatiques
Crédit - gds

Les mesures recommandées

Il faut favoriser les méthodes de réduction du stress des abeilles avec des muselières et diminuer la prédation avec des harpes électriques.

Plusieurs outils permettent de réduire le stress pour les colonies d’abeilles :

  • Restrictions d’entrée 

Elles sont à mettre en place dès octobre. L’objectif est d’empêcher les entrées de façon massive des frelons asiatiques dans les ruches.

  • Les muselières 

Ce sont des grillages ou des tubes qui permettent de protéger les colonies. Ces deux formats sont très courants.

  • Les harpes électriques 

Il faut absolument les utiliser en complément des muselières et des restrictions d’entrée. Elles sont efficaces seulement 8 jours après leur mise en place. Vous pouvez créer un couloir situé 1 m devant les ruches afin de canaliser le vol des frelons. N’oubliez pas d’enlever les frelons régulièrement afin d’éviter de changer les produits contenus dans les harpes. Enfin, il est conseillé d’utiliser des harpes humides avec batteries ou panneaux solaires

  • Tentes grillagées

Elles permettent d’entourer totalement les ruches à l’aide d’un grillage afin d’éloigner les frelons asiatiques des ruchers.

BESOIN DES CONSEILS D'EXPERTS ?

Nos réseaux sociaux

Articles populaires

Nos articles sur le même sujet